ASEAN, une opportunité économique méconnue des entreprises françaises

Notre formateur en propriété intellectuelle et nouvelles technologies vous parle de l'importance de l'ASEAN !!!

 

La moitié de la population mondiale vit en Asie. N'est-ce pas une excellente raison pour que les entreprises françaises s'intéressent à cette partie du monde ?

 

L'ASEAN semble pourtant, au sein de l'Asie, un domaine inexploré et inconnu de nombreuses entreprises.

 

L'ASEAN a été créée par la déclaration de Bangkok en 1967 par les ministres des affaires étrangères de l'Indonésie, la Malaise, les Philippines, Singapour, la Thaïlande. Bruneï a rejoint le groupe fondateur en 1984, suivi du Vietnam en 1995 du Laos et de la Birmanie en 1997, du Cambodge en 1999.

 

Depuis 1992, un accord de libre échange a été conclu entre les pays membres, suivi de six accords spécifiques depuis 2004. Un accord sur les investissements a été signé en 2009 est entré en vigueur en 2012. Aujourd'hui, l'ASEAN promeut la liberté de circulation des produits et des services et des capitaux, tout comme l'Union Européenne.

 

L'UE compte environ 702 millions d'habitants, l'ASEAN en compte approximativement  650 millions et représente environ 8,8% de la population mondiale. Son PIB est d'environ 2400 milliards de dollars US dont seulement 76 milliards proviennent de l'étranger.

 

Depuis la fin 2015, l'ASEAN est entrée dans une nouvelle phase d'intégration destiné, à l'instar de l'Union européenne, à créer un marché unique intérieur.

 

De surcroît, certains objectifs ont été déclarés prioritaires, comme l'éducation, la santé, le travail, la lutte contre la pauvreté, l'environnement.

Les pays de l'ASEAN multiplient les contacts, notamment avec les pays européens pour développer leurs contacts commerciaux. Toutefois, lorsqu'on fréquente cette partie du monde, on ne peut qu'être surpris de la très faible présence des entreprises françaises, alors que la France y est particulièrement appréciée.

 

Or, contrairement à une idée reçue, les pays de l'ASEAN sont dotés d'un vrai système juridique. Ils font évoluer très rapidement leurs législations, notamment en propriété intellectuelle et disposent d'un système judiciaire efficace. Par exemple, la royaume de Thaïlande dispose d'une cours spécialisée en propriété intellectuelle et commerce internationale, dotée de moyens qui feraient pâlir d'envie nos magistrats français et qui fonctionne avec une grande rigueur. Le niveau de formation des magistrats thaïlandais est particulièrement élevé, le degré d'exigence pour devenir magistrat dans ce pays est impressionnant Enfin et là encore à rebours des idées reçues, la stabilité des pays de l'ASEAN est à souligner..

 

L'ASEAN offre donc d’extraordinaires opportunités de développement pour les entreprises et il serait dommage de na pas s'y intéresser. Un peu de curiosité permettra de se faire une idée des marchés et des techniques susceptibles d'intéresser les entreprises. Non, l'Asie n'est pas qu'une merveilleuse destination touristique. On y traite aussi de l'électronique, de l'optronique, de l'optique, on y fait du développement logiciel, on y réalise des investissements avec des avantages non négligeables, etc. Tout ceci mérite qu'on s'y penche sérieusement.

 

L'ASEAN offre une alternative plus que séduisante au marché chinois. Elle ne demande qu'à développer ses échanges avec l'Europe et le reste du monde. N'oublions pas que l'ASEAN est née de la volonté de faire barrage à l'hégémonie économique et culturelle chinoise dans la région. Le paradoxe est que plus du tiers des échanges économiques de l'ASEAN se font avec la Chine à ce jour. On comprendra que l'ouverture vers le reste du monde, l'Europe notamment intéresse les pays membres.

 

Une affaire à suivre donc.

 

https://www.linkedin.com/pulse/asean-une-opportunit%C3%A9-%C3%A9conomique-m%C3%A9connue-des-jean-pierre-gasnier?trk=hb_ntf_MEGAPHONE_ARTICLE_POST

Écrire commentaire

Commentaires : 0